Historique

banniere-blog-de-rue-2

L’initiative du Journal de rue de l’Estrie a débutée en 1999 grâce au Groupement d’Insertion Communautaire de la Phase. Le projet s’inscrivait alors dans le cadre d’une problématique face à la mendicité. Il avait pour but d’offrir un soutien aux personnes en rupture sociale, tels que les itinérants, les jeunes vivant des difficultés financières et d’employabilité ou à toutes les personnes qui vivent une situation d’appauvrissement pouvant conduire éventuellement à l’itinérance.

C’est en juillet 2002 que fut publiée la première édition du journal sous le nom de L’Espoir. Des étudiantes et des étudiants en étaient les principaux artisans au 10562944_957526587599070_5179763576343790006_nniveau de la rédaction et de l’infographie,  tandis que les camelots provenaient majoritairement de la rue ou de milieux défavorisés. Deux ans plus tard, on le rebaptisa Le Nouvel Espoir, puis le Journal de rue de Sherbrooke en mai 2009. Le journal conservera ce nom près de 8 ans, pour devenir, en avril 2017, le Journal de rue de l’Estrie.

L’organisme à but non lucratif est devenu juridiquement une coopérative de bonsolidarité en 2010 sous le vocable de Journal de rue Le Nouvel Espoir, qui est dissoute en 2018. L’organisme Journal de rue de l’Estrie prend finalement le relais de la production du journal.

Logo-JournaldeRue_petit