Partenaires d'affaires

Une partie de dards? Non merci!

Par Martin Beaudry, président de Solution Cimex 
Tiré du numéro 2, vol. 18 du Journal de rue de l’Estrie

Insectes pollinisateurs, les guêpes jouent un rôle clé au sein du règne végétal. Cependant, malgré leur utilité indéniable dans la nature, mieux vaut s’en méfier pour éviter leur piqûre. Et si elles nous importunent, il est de mise de s’en débarrasser de façon sécuritaire.

photo-guepe-de-terre-230x164

Qu’il s’agisse de guêpes de terre, de guêpes nidifiant dans les airs ou d’abeilles, il faut être vigilant avant d’intervenir près de leur nid, car elles n’hésiteront pas à piquer pour défendre leur colonie. De plus, à l’opposé des abeilles, les guêpes survivent après avoir utilisé leur aiguillon, une arme venimeuse dont elles peuvent se servir maintes fois.

Avoir la piqûre
En plus d’être douloureuses, les piqûres de guêpes peuvent engendrer diverses réactions. Si certaines personnes les tolèrent plutôt bien, d’autres peuvent présenter de graves réactions allergiques, voire un choc anaphylactique pouvant s’avérer fatal. Dans le deuxième cas, il est primordial de se faire prescrire un stylo injecteur et de le porter avec soi en tout temps. Si vous éprouvez de l’essoufflement, de l’enflure anormale, des démangeaisons, des étourdissements ou d’autres symptômes anormaux après vous être fait piquer, consultez votre médecin en urgence.

À l’attaque!
La nourriture, surtout les aliments sucrés ou protéinés, attire les guêpes. Par conséquent, évitez d’en laisser traîner à l’extérieur et assurez-vous que vos ordures soient ensachées hermétiquement. Si vous prenez un repas en plein air, tenez autant que possible les aliments et les breuvages couverts.

Si la prévention est insuffisante, il est possible de se débarrasser des guêpes ou, du moins, de les éloigner. Parmi les moyens utilisés: le piège à guêpes. Constitué de formes, de couleurs et d’appâts, il attire les guêpes et les emprisonne. Bien entendu, on doit l’installer loin des espaces fréquentés et hors de la portée des enfants.

D’autre part, si vous devez procéder à l’élimination d’un nid de guêpes ou travailler à proximité de l’un d’eux, portez des vêtements longs ainsi qu’un filet protecteur. Veillez également à sécuriser les lieux et évitez les mouvements brusques ou trop rapides qui pourraient provoquer une attaque.

Sachant que les nids aériens n’ont qu’une seule entrée située au bas, obturez-la à l’aide d’un sac de plastique, puis sectionnez l’attache du nid par le haut. Exécutez cette opération la nuit, période où les guêpes sont moins actives. Quant aux guêpes de terre, l’intervention est encore plus délicate à effectuer, car leur nid a souvent plusieurs points d’entrée et de sortie.

Parfois, l’utilisation d’insecticides  homologués pour le traitement des guêpes est nécessaire. Pour ce faire, suivez à la lettre les instructions concernant la préparation, l’application ainsi que le port de vêtements de protection requis pour les manipuler. Comme il s’agit de produits toxiques potentiellement dangereux pour la santé humaine et pour l’environnement, on devrait toujours envisager cette option en dernier recours.

Gardez à l’esprit qu’un nid aérien peut abriter jusqu’à 5000 guêpes. Leur manipulation comporte donc des risques importants. Si le nid ne menace la santé de personne, laissez-le sur place jusqu’à ce que les guêpes le désertent à l’automne; vous éviterez sans doute d’être la cible d’une partie de dards des plus désagréables…

Leave a Reply