Partenaires d'affaires

Premier spécialiste vétérinaire en Estrie

Par Dr Jacques Dupuis, MS, Diplomate ACVS, médecin vétérinaire au Carrefour Santé Animale
Tiré du numéro 3 vol. 18 du Journal de rue de l’Estrie

Le Dr Jacques Dupuis est un spécialiste en chirurgie des animaux de compagnie. Après avoir offert ses services dans la région de Montréal pendant 26 ans, Dr Dupuis a décidé de venir terminer sa carrière en Estrie. Il est fier et enthousiaste de bâtir le premier service spécialisé de chirurgie vétérinaire dans notre région. Il effectue à Sherbrooke depuis décembre 2019 de la consultation pour des cas de boiterie et puis des chirurgies orthopédiques de toutes sortes chez les chiens et chats.

Nous lui avons demandé de nous présenter un de ses cas. Il a choisi de vous raconter l’histoire de Léo, un patient qui illustre le genre de pratique maintenant offerte au Carrefour Santé Animale.

L’histoire d’un chien bien aimé Léo est un chien mâle de 10 mois, de race Beauceron, qui a fait une vilaine chute en jouant dans la neige en février dernier. Léo avait alors 7 mois et demi, en un âge de pleine croissance pour un chien de grande race. Une foulure du carpe (poignet) droit a alors été diagnostiquée par son vétérinaire régulier. Le membre a été mis dans un plâtre pour 3 semaines.

Le plâtre a été retiré et le membre de Léo semblait déjà devenu un peu croche à ce moment là. La patte de Léo a ensuite continué de crochir progressivement, et puis une boiterie est apparue par la suite. Léo est présenté à la fin avril au Carrefour Santé Animale pour une boiterie et une difformité sévère du membre thoracique droit.

Cette difformité de l’avant-bras (l’avant-bras est formé par deux os : le radius et le cubitus) s’est développée à cause d’une fermeture prématurée de la plaque de croissance de son cubitus droit, près du poignet, à la suite du traumatisme de février. Le cubitus a donc arrêté de croître, tandis que le radius, lui, continuait de grandir du mieux qu’il pouvait, mais en crochissant car restreint par le cubitus. Les doigts de Léo sont maintenant déviés vers l’extérieur et en complète rotation externe, et puis une courbure vers l’avant du radius s’est développée. Léo souffre donc d’un radius curvus important. Le cubitus droit est beaucoup plus court que le gauche, tandis que son radius droit est complètement courbé en 3 dimensions et un peu plus court que le gauche. Ceci entraîne maintenant une mal-articulation de son carpe (poignet) et puis de son coude. Le membre thoracique droit de Léo est donc évidemment moins fonctionnel mécaniquement, les ligaments internes du poignet subissent un stress exagéré et commencent à s’étirer (le poignet devient instable), mais cette difformité va entraîner de l’arthrose dans son carpe et dans son coude si nous ne corrigeons pas cette difformité rapidement. Léo pèse déjà 38 kg, il est énergique et il appartient à de jeunes propriétaires actifs.

L’opération chirurgicale
Léo a été opéré pour corriger les difformités. Son cubitus a été coupé près du coude pour corriger la malformation au coude (cubitus trop court). Le radius et le cubitus ont ensuite été coupés près du carpe pour corriger les difformités de l’avant-bras dans les 3 plans (déviation, torsion et courbure) et bien aligner le coude et le poignet. Les os étant très déformés, ils ont dû être ensuite fixés, une fois les articulations bien ré-alignées, avec un appareil de fixation externe linéaire.

leo
Vue radiographique post-opératoire de l’avant-bras droit de Léo
Crédits photo : Carrefour Santé Animale

Cette méthode de fixation (appareil linéaire ou circulaire) est très utile pour traiter les difformités osseuses ou les fractures complexes. L’appareil de fixation externe va rester en place jusqu’à la guérison du radius (environ 6-8 semaines). Il nécessite un nettoyage quotidien de la peau autour des tiges de fixation. Ceci est facilement effectué par le propriétaire. Il est bien toléré par les chiens et encore mieux par les chats et il est très facile à retirer (sous sédation) quand les os sont guéris.

Quelques temps après l’opération Léo va bien. Il a dû recevoir des antibiotiques, car il a fait une infection d’une tige, mais son pronostic est bon. Les articulations ont bien été ré-alignées. Il ne devrait pas développer d’arthrose (ou très peu), car il a été traité tôt et il va pouvoir avoir une belle vie active.

Bonne vie à Léo!

leo2
Léo avec son appareil de fixation externe linéaire, 2 semaines après la chirurgie au moment du retrait des points cutanés.
Crédits photo : Carrefour Santé Animale

Leave a Reply