Partenaires d'affaires

Petites bestioles, gros dégâts!

Par Martin Beaudry, président de Solution Cimex 
Tiré du numéro 5, vol. 17 du Journal de rue de l’Estrie

Les punaises de lit constituent un véritable fléau si elles élisent domicile chez vous. Mais elles ne sont pas les seules. En apparence inoffensifs, d’autres parasites sont tout aussi dévastateurs. Lumière sur ces petits insectes dont il faut se méfier.

Les fourmis charpentières
Même si elles sont inoffensives pour l’homme, les fourmis charpentières causent des dommages matériels sévères. Attirées par l’humidité, elles s’installent dans vos troncs d’arbres en décomposition, le bois mort au sol et dans vos charpentes, vos poutres et autres menuiseries. Elles creusent des galeries pour y pondre leurs œufs. En quelques années, les ravages sont immenses. Le traitement du bois est indispensable.

Les blattes
Aussi dénommée cafard ou coquerelle, la blatte se décline en quatre espèces ayant toutes en commun la recherche de lieux chauds et humides à proximité de la nourriture. Les blattes restent regroupées et agissent la nuit. Leur lieu de prédilection? Les petites fissures contre lesquelles elles se frottent! C’est pourquoi il faut absolument enfermer hermétiquement les sources d’aliments et procéder à une extermination professionnelle.

Les guêpes
Elles sévissent surtout dans les jardins où elles recueillent des fruits et des insectes pour nourrir leurs larves. Les guêpes s’invitent aussi à votre table et leurs piqûres peuvent être douloureuses. Elles s’installent volontiers dans vos combles, vos gouttières et même dans le sol.

Les perce-oreilles
Insecte brun-rougeâtre au corps aplati muni de deux pinces, le perce-oreille déteste la lumière et vit dans les fentes murales. Il se nourrit de fruits, de légumes et de fleurs. Lorsqu’ils sont nombreux, ces insectes causent d’importants dégâts dans les jardins. Un traitement intérieur et extérieur est recommandé pour les exterminer.

Les mouches
Les mouches pullulent autour des déchets et sont de véritables nids à microbes, sans compter qu’elles laissent leurs déjections partout. Il est essentiel de s’en débarrasser en faisant attention à ce qu’elles ne répandent aucun germe.

Fourmis de pavé, fourmis des champs
Brunes ou noires, les fourmis se promènent dans votre jardin ou sur les trottoirs. Elles entrent parfois chez vous à la recherche de nourriture. Elles vivent en colonie et peuvent causer des dommages à long terme tels l’affaissement de terrain, la contamination de nourriture, etc. Il faut donc contrôler leur présence en procédant avec minutie pour éviter qu’elles reviennent chaque été.

Les puces
Méfiez-vous de la fin de l’été, car il s’agit de la saison la plus propice aux infestations de puces. Vecteur de maladies, elles sont responsables de rougeurs et de démangeaisons dues à une allergie à leur salive lorsqu’elles sucent votre sang. Sur votre peau, leurs piqûres sont alignées et regroupées.

Tout le monde peut être victime de ces bestioles nuisibles. La meilleure arme pour les combattre demeure la prévention. Et si, par malheur, elles entrent dans votre vie par infraction, n’hésitez pas à contacter un spécialiste en gestion parasitaire.

Leave a Reply