Partenaires d'affaires

La guerre aux mouches à fruits

Par Martin Beaudry, président de Solution Cimex 
Tiré du numéro 3, vol. 18 du Journal de rue de l’Estrie

Communément appelées mouches à fruits, les drosophiles ne représentent aucun danger particulier. Il n’en demeure pas moins que ce sont des insectes incommodants qui peuvent pondre des œufs dans vos denrées alimentaires. Voici quelques astuces qui vous permettront d’en venir à bout sans l’utilisation de pesticides.

drosophile-1800x939

D’emblée, empêchez-les de s’installer en agissant de façon méthodique. Par exemple, si un compost d’intérieur est inévitable dans votre habitat, videz-le et nettoyez le contenant régulièrement afin vous assurer de l’absence de mouches ou d’asticots. Il est également conseillé de sortir votre poubelle dès que possible après y avoir jeté des aliments et de nettoyer les contenants destinés au bac de recyclage, surtout en saison estivale.

Si vous laissez des fruits et légumes à l’air libre, inspectez-les régulièrement, puis entreposez-les au réfrigérateur ou cuisinez-les avant qu’ils ne soient trop mûrs. Enfin, faites en sorte d’avoir un plan de travail et un évier parfaitement propres pour éviter d’attirer les mouches avec des miettes et d’autres résidus.

Aussi, comme l’odeur du basilic éloigne les mouches à fruits, placez quelques plants frais en terre dans la zone qu’elles semblent apprécier. Si vous n’avez pas de basilic à portée de main, les huiles essentielles de lavande et de citronnelle sont d’excellents moyens naturels pour les repousser.

Les piéger
Les drosophiles ne sont pas des insectes très intelligents; il suffit d’un piège simple pour réussir à les attraper. Pour y parvenir, prenez une bouteille en plastique vide et coupez-la en deux. Versez un peu de sirop au fond de la partie inférieure de la bouteille, puis encastrez la partie supérieure par-dessus, à l’envers, après en avoir retiré le bouchon.

Attirées par le sucre, les mouches entreront dans le piège par le goulot, mais ne parviendront pas à en sortir. Ainsi, deux options s’offriront à vous : les laisser mourir dans le dispositif ou leur accorder une seconde chance en les libérant à l’extérieur, loin de votre maison.

Exterminer les asticots
Si les mouches pondent avant que vous les attrapiez, vous devrez sans doute recommencer vos opérations de nettoyage et votre chasse à la mouche quelques jours plus tard. En effet, il suffit que les œufs éclosent pour que les asticots, puis les mouches à fruits envahissent de nouveau votre habitat.

C’est pourquoi il est vivement conseillé de vérifier toutes les zones humides. Prenez soin de nettoyer vos canalisations avec un mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre et rincez votre évier avec un javellisant. N’hésitez pas à vous départir de vos vieilles éponges, vos lingettes à vaisselle et même vos vadrouilles si vous constatez qu’elles sont mouillées. Les mouches adorent pondre dans ce genre d’endroits. Elles apprécient même les poils des brosses à dents!

Après avoir éliminé les mouches à fruits et leurs œufs, vous devriez enfin profiter d’une maison saine, exempte d’insectes parasites dans vos denrées alimentaires. Voilà donc quelques précautions et astuces simples, mais essentielles pour vous débarrasser d’un problème gênant de façon durable.

Leave a Reply