Communautaire

La ressource Bolduc : une porte d’entrée pour le rétablissement

Par Véronique Lemay
Tiré du numéro 6 vol. 17 du Journal de rue de l’Estrie

Afin de répondre à un besoin criant, un projet d’appartement supervisé pour une clientèle atteinte de problème de santé mentale a été élaboré et réalisé dans les années 90. Francine Bolduc, propriétaire, ainsi que son équipe Catherine Desmarais et Marilou Foisy accueillent à ce jour 29 personnes dans l’est de Sherbrooke.

La mission de cette ressource est de permettre à chaque personne d’acquérir ou d’accroitre les habiletés nécessaires pour vivre en appartement autonome. Elle offre à des adultes des services de réadaptation et d’intégration pour viser le développement de la personne. Quatre grands principes guident l’intervention : normalisation, responsabilisation, autonomie et respect. D’ailleurs, pour favoriser la normalisation, l’immeuble n’est pas identifié et la ressource offre un milieu de vie comme tous les blocs appartement : pas de couvre-feu, chacun a la clé de son logement, droit à la visite de ses proches, etc.

Pour avoir une place dans cette ressource, il faut passer par le mécanisme d’accès du CLSC. En effet, Mme Bolduc travaille en partenariat avec le CIUSSS de l’Estrie-CHUS et, du même coup le CLSC. Chaque résident a une intervenante attitrée du CLSC qui élabore un plan d’intervention avec lui et que les intervenantes de la ressource appliquent. Les locataires viennent d’un peu partout: fin d’une hospitalisation, organismes communautaires, famille d’accueil, appartement autonome, pavillon (ressources de type intermédiaire en santé mentale), etc. Il n’y a pas de temps limite pour habiter à la ressource Bolduc. Les résidents ont droit d’y loger tant qu’ils ont besoin de réadaptation. Une intervenante est présente 24h/24. Durant le jour, ce sont des employées permanentes et des stagiaires. Le soir et la nuit, Mme Bolduc engage des étudiantes en travail social ou en éducation spécialisée.

Les services offerts sont : de l’enseignement, de la supervision et de l’aide pour la gestion des activités de la vie quotidienne, de la vie domestique et de la vie sociale. Pour n’en nommer que quelques-uns, voici les ateliers organisés : gestion du budget, cafés-rencontres tous les soirs, marche tous les jours, cuisine collective, art thérapie, estime de soi, théâtre-forum, vie en appartement, saines habitudes de vie. Les services sont adaptés en fonction des besoins et du rythme de chaque personne.

Un nouveau projet-pilote a vu le jour, qui se nomme les appartements satellites. C’est-à-dire que lorsqu’une personne quitte pour un appartement autonome, si le besoin est présent, elle a le droit de continuer à bénéficier de tous les services de la ressource.

Pour conclure, je vous livre quelques témoignages que j’ai récoltés lors de ma visite à la ressource : j’ai trouvé la ressource géniale! ÇA m’a aidée à me débrouiller (Manouchka). Une place fantastique, qui m’apporte de l’autonomie (Jonathan). Beaucoup d’activités, d’encadrement et le soutien est super (Jean-François). Belle écoute, chimie le fun, non-jugement, j’aime vraiment mon stage (Alexandra, stagiaire). Équipe unie, on s’entraide beaucoup, belle coordination (Lisa, stagiaire).

Soyez DON gentils : http://blogderue.ca/index.php/dons/

Leave a Reply